vendredi, février 23contact@tousensemblepourlesgares.org
Shadow

Trop, c’est trop !

Tout avait pourtant bien commencé : la nouvelle de la régénération de la ligne était annoncée et les travaux commencés. On espérait donc un mieux. Certes, les travaux allaient engendrer quelques désagréments mais c’était pour la bonne cause.

Force est de constater aujourd’hui que nous sommes au delà des désagréments : entre le 20 novembre 2023 et le 08 janvier 2024 ce ne sont pas moins de 100 intercités qui ont été purement et simplement supprimés entraînant des galères sans nom pour tous les usagers, occasionnels ou réguliers de la ligne !!

Alors oui, trop, c’est trop ! l’association « urgence POLT » qui défend la ligne Pais/Toulouse organise des rassemblements d’usagers, d’élus et de citoyens sur l’ensemble de la ligne.

Nous demandons que la circulation des rames soient maintenue sur une voie lorsque les travaux s’effectuent sur la deuxième, cela était réalisable par le passé. Pourquoi n’est ce plus possible aujourd’hui ?

L’État et la SNCF doivent mettre en œuvre des moyens exceptionnels pour la maintenance du matériel, remettre en service les motrices disponibles et anticiper la location de motrices si nécessaire.

L’État et la SNCF doivent intégrer une ou deux rames TGV, en limitant provisoirement le nombre de celles que l’on envoie à l’étranger et assurer, là encore, leur maintenance.

L’État et la SNCF doivent mettre en place une baisse générale des tarifs pendant la durée des travaux pour tous et non pas une baisse de 20% pour les seuls titulaires de la carte « liberté ».