Tous Ensemble Pour Les Gares

Association Citoyenne

Accueil » LETTRE OFFICIELLE DU DEPARTEMENT A LA SNCF – Cliquez ici pour voir le contenu

LETTRE OFFICIELLE DU DEPARTEMENT A LA SNCF – Cliquez ici pour voir le contenu

Voici la lettre officielle envoyée par nos élus du Lot au directeur général de la SNCF.

Lettre officielle Lot SNCF

Ainsi que la proposition de motion à adopter ci-dessous.

Séance du conseil départemental du 15 novembre 2021
Proposition de motion en faveur de la défense de la ligne POLT
et du soutien au Grand projet ferroviaire du Sud-ouest


En charge d’un réseau routier indispensable se déployant sur plus de quatre mille kilomètres, le
Département du Lot s’engage également pour le développement des mobilités décarbonées grâce
à un vaste projet de voies vertes et le soutien historique de notre collectivité pour une desserte
ferroviaire efficace, vers la métropole régionale comme la capitale, et, plus largement, en
défendant l’accès de tous les Lotois à des modes de déplacements responsables.
Attachés à réduire les émissions de gaz à effet de serre de notre territoire, les conseillers
départementaux souhaitent réaffirmer l’engagement du Département en faveur du développement
du train. Plus de train, c’est moins de carbone rejeté dans l’atmosphère car le rail émet neuf fois
moins de gaz à effet de serre que la route et consomme six fois moins d’énergie.
Dans ce cadre, les élus du Département considèrent que l’accès au réseau ferroviaire n’est
efficace que s’il conjugue les options de liaisons rapides comme en dessertes fines et locales. Il en
va de l’aménagement du territoire pour que les Lotois puissent bénéficier, au quotidien ou plus
ponctuellement, d’une gamme complète de déplacements décarbonés.
Cet effet cumulatif sera obtenu grâce à la création de nouvelles lignes, la régénération des lignes
d’intérêt national existantes mais aussi la modernisation des lignes de desserte fine.
Ainsi, attachés au désenclavement ferroviaire du Lot,
• les élus départementaux rappellent toute l’attention qu’ils portent à la pérennité de la ligne
Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT). La ligne POLT est classée comme ligne
structurante nationale, soulignant ainsi son caractère indispensable et incontournable.
Toutefois, celle-ci a été longuement délaissée. Si les élus départementaux saluent les
efforts récents de régénération de la ligne et la livraison attendue de nouvelles rames en
2023, il est impératif que cette modernisation ne concerne pas uniquement le tronçon entre
Paris et Limoges mais bien l’ensemble de cette ligne structurante, notamment au sud de
Brive.
• les élus départementaux rappellent leur attention portée au maintien de l’ensemble des
gares du Lot et à la régularité de leurs dessertes. En particulier, ils souhaitent rappeler leur
engagement pour la sauvegarde des gares de Souillac et Gourdon et dénoncent l’absence
de réaction du gestionnaire du réseau face aux pannes successives survenues en gare de
Gourdon dues à la vétusté du matériel roulant ainsi que des infrastructures ;
• les élus départementaux rappellent leur attention portée au renforcement des lignes TER
de desserte fine (notamment les lignes Brive-Rodez et Brive-Aurillac). A ce sujet, l’annonce
de l’engagement de la Région Occitanie à hauteur de 800 millions d’euros en faveur des
trains du quotidien ouvre de nouvelles potentialités.
Aujourd’hui le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO) vient soutenir le développement de
l’usage du train pour les Lotois, tant par la création d’une ligne à grande vitesse entre Bordeaux et
Toulouse que par la création d’une quatrième voie au nord de Toulouse facilitant la circulation des
lignes régionales et nationales. Ces aménagements ferroviaires permettront d’assurer 20
circulations régionales entre Toulouse, Cahors et Brive et 10 circulations pour les gares de
Lalbenque, Gourdon et Souillac.
Le Grand Projet du Sud-Ouest ouvre également de belles perspectives pour le soutien au fret
ferroviaire en libérant de nouvelles capacités sur les voies aujourd’hui saturées. Ce
développement du transport de marchandises concernera autant l’axe atlantique que la traversée
des Pyrénées sur l’axe méditerranéen. Les élus départementaux soulignent leur soutien au
développement du fret ferroviaire comme alternative au transport par poids lourds via nos routes.

Les conseillers départementaux, réunis en séance du conseil départemental ce lundi 15
novembre 2021 se prononcent pour :
 La modernisation de la ligne POLT au sud du tronçon entre Paris et Limoges pour assurer
un accroissement de la vitesse de circulation notamment au sud de Brive. Cette demande
devra être intégrée aux travaux du Conseil d’Orientation des Infrastructures coordonnés
par Madame la Préfète de Nouvelle-Aquitaine ;
 Refuser toute éventualité de déclassement, par la SNCF, de section de la ligne POLT entre
Brive et Montauban et exiger la complétude de la régénération à horizon 2025 ;
 Le renfort des dessertes quotidiennes sur l’ensemble de la ligne entre Paris et Toulouse et
le rétablissement des trains de nuit desservant le Lot tous les jours et pas seulement le
week-end ;
 S’engager en faveur de la création d’une ligne à grande vitesse et l’amélioration des
dessertes régionales contenues dans le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest ;
o A cet effet, les élus départementaux affirment que le Département prendra sa juste
part dans le financement de ces infrastructures et demandent au Gouvernement de
créer un Etablissement Public Local pour assurer le financement équitable de ces
opérations.
 S’assurer du soutien de la Région Occitanie à la situation des lignes Brive-Rodez et Brive
Aurillac dans son plan d’investissement et d’exploitation pour les trains du quotidien.

Auteur

Nom : teplg

Aller à la barre d’outils