Tous ensemble pour les gares

association citoyenne

Accueil » Vendredi 3 février 2017 à Gourdon – Premier rassemblement de l’année dit « de la présentation des vœux ferroviaires » – I have a dream, je fais un rêve.

Vendredi 3 février 2017 à Gourdon – Premier rassemblement de l’année dit « de la présentation des vœux ferroviaires » – I have a dream, je fais un rêve.

17 02 03 016

 

I have a dream*, je fais un rêve.

Le chapiteau mis en configuration de vent fort (un côté a été ôté pour éviter qu’une bourrasque ne l’emporte) est copieusement arrosé par les giboulées jusque vers 17 h30. C’en est alors fini et le ciel devient parfaitement transparent. Les quarante premiers défenseurs du rail déjà rassemblés sortent pour la photo souvenir. Une bonne dizaine ne sera pas sur le cliché mais bien présente. Parmi les personnes excusées, Dominique Orliac, députée du Lot.

Retour sous le chapiteau. La présidente Georgette Laporte présente les vœux au nom de l’Association. Puis Serge Laybros fait le tour des événements récents (dont les problèmes sur la ligne Brive Aurillac) et prochains : samedi 4 février à Uzerche réunion d’Urgence ligne Polt et jeudi 9 février venue à Cahors, à 18 h à la Bourse du travail, de Jean-Luc Gibelin vice-président en charge des Mobilités et infrastructures transports de la Région Occitanie.

Il sera accompagné de Marie Piqué, vice-présidente en charge des solidarités, élue de notre département. Après avoir été la cheville ouvrière de l’organisation en Occitanie des états généraux du rail et de l’intermodalité, Jean-Luc Gibelin fait le tour des départements pour en restituer les travaux.

Jean-Luc et Marie animeront une rencontre publique dont la thématique sera les transports collectifs avec une attention toute particulière portée sur le ferroviaire, notamment l’avenir de la ligne Polt et celui de l’axe Cahors – Capdenac.

Une délégation de TEPLG y sera présente (départ à 17h de la gare de Gourdon ; possibilité de covoiturage).

Ce même jour, Jean-Luc Gibelin sera le matin à Biars sur Cère où il visitera les ateliers de fabrication de traverses bois Sncf, puis rencontrera le comité pluraliste de défense de la ligne Brive – Aurillac et les élus du secteur.

Serge Laybros réserve à Jean-Noël Boisseleau, qui a participé aux négociations avec Dominique Orliac et Serge Rigal, Président du Conseil départemental, le soin de présenter les nouveautés dont la prochaine grille horaire du 3 juillet.

Sont acquis 4 nouveaux arrêts à Gourdon et Souillac, 2 dans chaque sens.

L’Intercités Toulouse Paris du matin s’arrêtera entre  8h et 9h dans les 2 gares. Dans l’autre sens il s’agit du Paris Toulouse qui passe entre 15h et 16h.

Les 2 autres trains concernés sont les trains Intercités 100% Éco qui depuis leur création ne se sont jamais arrêtés.

Autre changement qui devrait intervenir sans tarder, c’est le retour de l’Intercités Paris Port-Bou qui se métamorphoserait en Paris – Port-Bou ou Latour de Carol, avec séparation à Toulouse pour le train provenant de Paris et regroupement à Toulouse pour les trains provenant de Port-Bou ou Latour de Carol.

Restent les Intercités de nuit. Le ministère des transports souhaite qu’à dater du 3 juillet 2017 il n’en subsiste que 3, le Paris Briançon et les 2 autres le Paris Rodez et le Paris Latour de Carol. Mais ces deux autres ne sont pas deux vrais autres.

Actuellement ils font partiellement chambre commune entre Brive et Paris. A partir du 3 juillet cette chambre commune devrait se faire entre Paris et Toulouse, yes sir ! **, grâce à une petite virée par Bordeaux.

La SNCF semble vouloir accorder le maintien de ces trains par la ligne POLT. Du même coup elle remet en question sa décision d’interrompre à partir du 3 juillet prochain toute circulation de nuit et ceci pendant cinq années,  durée annoncée des travaux sur la ligne POLT.

Pendant cinq années pas un train de nuit, pas un train de nuit d’humains, pas un train de nuit de fret.

Pendant cinq années pas un train de nuit d’automne, pas un train de nuit d’été…

Y aurait plus de saisons.***

Mais voilà qu’il y aurait 8 avancées importantes concernant ces 4 Intercités , 2 Intercités 100%  Éco et 2 Intercités de nuit.

Ce n’est pas tout, une dernière. Pour rompre les longs temps morts où rien ne bouge, la Région placerait deux TER, un dans chaque sens.

Enfin, ça devait arriver. L’entrée en service du TGV entre Tours et Bordeaux se fera le 3 juillet prochain. Les « responsables » SNCF  ne comprennent pas que les Lotois ne s’enthousiasment pas à l’idée d’un Souillac – Bressols lès Montauban – Agen – Bordeaux – Montparnasse.

Place alors au buffet.

Prochain CA le mardi 14 février

 

*Martin Luther King

** Emprunt fait aux Anglais pour l’intonation qu’ils mettent généralement à ce  » oui monsieur »

*** Il n’y aurait plus de saisons.

 

Auteur

Nom : celmar