Tous Ensemble Pour Les Gares

Association Citoyenne

Accueil » MOMENTS FORTS 2009

MOMENTS FORTS 2009

Du 15 au 30 janvier et 6 et 19 Février et 20 mars 2009 : 11 personnes convoquées au TGI dont 5 élus.

15 Janvier 2009 : TGI de Cahors pour le Président et le vice Président de TEPLG : présence de plus 75 élus.

28 Janvier 2009 : Rencontre des parlementaires avec le ministre des transports Dominique Bussereau.

Les 2 arrêts du Vendredi récupérés.

Les parlementaires du LOT émettent le vœux d’un arrêt de l’activité de l’association TEPLG. Au cours des rassemblements, les participants votent la poursuite de la présence. Sur les quais « arrêt citoyen de 2 mn » chaque semaine. Ces votes sont confirmés par l’assemblée générale.

Création du comité de suivi et de réflexion.

6 Février 2009 : Jugement du président et du vice président rendu : « coupable » … mais pas de peine du juge, appel du V Président

9 Février 2009 : Mise en place du comité de suivi et de réflexion.

14 Février 2009 : Assemblée générale extraordinaire à Gourdon. Poursuite des actions et rassemblements axés sur les lundis.

2 Mars 2009 : Début des élus LOCAUX-MOTIVENT Bis.

16 mars 2009 : Seconde réunion du comité de suivi et de réflexion sans résultat ni date ultérieure.

13 Avril 2009 : Suite à rencontre parlementaire SNCF du 1/4/2009 à Paris, rétablissement des 2 arrêts du dimanche et du lundi sans Toulouse. La préfète du LOT met fin au comité de suivi et de réflexion (résultat néant).

17 Avril 2009 : Relaxe pour les 9 personnes au TIG.

26 Avril 2009 : L’association provoque le 1er arrêt TEOZ (3641) du dimanche soir après l’incident.

20 Avril 2009 : une centaines d’étudiants ne peuvent pas monter dans le train TER bondé.

29 Avril 2009 : Le procureur du TIG fait appel(9+1 ) rejugé le 17 septembre 14h à AGEN).

26 Aout 2009 : L’association TEPLG rencontre le nouveau Préfet à Cahors.

 

9+10+11+10 Septembre Opération Ronde Infernale

Cahors(tribunal)-Montauban (place Nationale) Toulouse (capitole)

17 Septembre 2009 : Tribunal d’Agen pour 10 personnes dont 5 élus. Délibération le 15/10/2009.

15 Octobre 2009 : « Verdict » Condamné sans peine ni inscription casier.

8 Novembre 2009 : Opération chef de gare pour le 10e arrêt.

14 Novembre 2009 : Assemblée général à Gourdon : les adhérents votent unanimement pour la poursuite sous de nouvelles formes.

20 Novembre 2009 : Mr PEPY décide de rétablir le TEOZ en provenance de Paris.

Si les manifestants sur les quais, ne forcent pas l’arrêt. Le 10e arrêt annonce faite par le président de région Midi Pyrénées, arrêt officialisé en Janvier 2010.

 

Également dans l’annonce État-Région, les conseils économiques et sociaux régionaux (Midi Pyrénées-Limousin-Centre) doivent procéder aux consultations des différents partenaires et faire des propositions. L’association est reçue, elle expose l’ensemble des demandes des usagers des bassins de vie.

 

Trois mois plus tard le président du CESR fait l’éloge de la L G V. Tour-Bordeaux-Toulouse.

Rien pour POLT et les gares Gourdon et Souillac.

 

300 manifestants dont 50 élus décident une vigilance active sans gêne de la circulation, arrêt train. Pérennisation de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, matériel roulant neuf et réactivation des 16 gares. Il est entrepris un comptage journalier sur 9 des arrêts TEOZ rétablis. Il s’échelonnera de Décembre à Mai 2010 pour Souillac, ce comptage démontre comme à Gourdon, la« rentabilité » des arrêts. Les chiffres vont de 250 à 450 usagers par semaine.

 

La fin de l’année 2009 est marquée par des initiatives de création d’une association de l’axe POLT regroupant les associations, les Collectivités locales, les organisations syndicales, l’ensemble des personnalités voulant défendre et promouvoir l’axe historique, le transport ferroviaire.

 

Auteur

Nom : teplg

Aller à la barre d’outils