Tous ensemble pour les gares

association citoyenne

Accueil » Ligne Sarlat Bordeaux – Liaison TER Bergerac-Sarlat du soir bientôt rétablie (la Région met la main à la poche)

Ligne Sarlat Bordeaux – Liaison TER Bergerac-Sarlat du soir bientôt rétablie (la Région met la main à la poche)

11 03 03 046 a

Article de SUD-OUEST  Publié le 29/11/2017 à 3h43. Mis à jour à 9h06

 

Dordogne : le TER Bergerac-Sarlat de fin d’après-midi sera rétabli

 

Le train de fin d’après-midi poussera jusqu’à Sarlat dès le 10 décembre

La Région finance la réouverture du point de croisement de Lalinde, à compter du 10 décembre.

Fini le terminus Bergerac (24), à 17 h 43, du TER au départ de Bordeaux, en vigueur depuis la refonte de la grille horaire en juillet. La Région Nouvelle-Aquitaine a obtenu de la SNCF qu’elle rouvre le point de croisement de la gare de Lalinde, en fin d’après-midi durant la semaine, à compter du 10 décembre. Résultat : les trains pourront à nouveau s’y croiser et le TER au départ de Bordeaux pousser jusqu’à Sarlat et desservir les gares de Lalinde, Trémolat, Le Buisson, Saint-Cyprien et Sarlat (arrivée à 18 h 51).

« C’est toujours plus facile d’enlever que de rajouter », garantit Jacky Émon, conseiller régional délégué aux TER, de passage mardi à Lalinde. Et la Région a mis la main à la poche : 60 000 euros par an pour que la SNCF réaffecte un agent quatre heures par jour, dans une gare où elle avait supprimé cet été quatre postes.

« 80 voyageurs » concernés »

Environ « 80 voyageurs », estime Thierry Auroy-Peytou, maire de Lamonzie-Saint-Martin et lui-même cheminot, avaient pour habitude de descendre après Bergerac, avant même la mise en service de la LGV qui provoque déjà une hausse « exponentielle » de la fréquentation des TER, assure l’élu. Des usagers qui n’étaient plus que « 30 à 38 » dans le bus mis à disposition à la descente du TER en gare de Bergerac et qui arrive à Sarlat vers 19 h 15.

Président de l’association d’usagers Périgord rail plus, Jean-François Martinet se dit satisfait de voir rétabli un train qui colle aux horaires de travail : « On arrivait le matin, mais on ne pouvait plus repartir l’après-midi… » Reste « une somme de travail et d’énergie considérable pour que les choses se déverrouillent », relève la conseillère régionale Nathalie Trapy. « Il y aurait des choses à revoir sur la ligne de crête des compétences entre Région et SNCF », abonde son collègue Christophe Cathus

 

POUR RAPPEL  – La voie a été entièrement rénovée en 2011

Quelques images de cet heureux temps

11 03 03 032

11 03 03 026

11 03 03 025

11 03 03 020

11 03 03 013

 

Auteur

Nom : celmar