Tous Ensemble Pour Les Gares

Association Citoyenne

Accueil » La ligne SARLAT CARSAC GOURDON victime de la création de la SNCF en 1938 – en photos

La ligne SARLAT CARSAC GOURDON victime de la création de la SNCF en 1938 – en photos

Vestiges sur le quai (deux disparus, la ligne Sarlat Gourdon et le SEITA)

52

51

50

Gourdon était un terminus.

Quoi de mieux en bout de ligne qu’un heurtoir (derrière le feuillage se trouve la gare de Gourdon)

45

Visite des 500 mètres du heurtoir de la gare de Gourdon au heurtoir en bout du tronçon subsistant

44

43 a

40

39

Changement d’axe de vue, ci-dessous, la voie est à l’extrême droite

38

Retour en direction de Sarlat – Ci-dessous le premier raccordement de la voie à l’extrême gauche au réseau

 

34

Ci-dessous, premier et deuxième raccordement de la voie ( à l’extrême gauche ) au réseau général par ces 2 aiguillages

37

Ci-dessous, au troisième aiguillage, la voie part à gauche

36

12

11

Au quatrième aiguillage, la voie part à droite

10

Deux regards arrière

100

6

12

Fin du parcours, le deuxième heurtoir envahi par la végétation

9

10

11

 

Cette barrière près du heurtoir marque la fin de la voie

4

 

7

13

Au delà de la barrière la voie est déferrée, et, en d’autres lieux, l’emplacement de la voie, réaménagé, s’appellerait voie verte

3

 

15

Parmi les témoins la gare de Payrignac

1

2

3

 

 

 

 

 

 

Parmi les témoins également la gare de Saint-Cirq Madelon

2

1

Auteur

Nom : celmar

Aller à la barre d’outils