Tous Ensemble Pour Les Gares

Association Citoyenne

Accueil » Manque de personnel – La gare de Gramat fermée pour les fêtes de fin d’année, des usagers exaspérés

Manque de personnel – La gare de Gramat fermée pour les fêtes de fin d’année, des usagers exaspérés

 

La Dépêche du Midi – Publié le 23/12/2017 à 03:52, Mis à jour le 23/12/2017 à 09:02

Gare fermée pour les fêtes de fin d’année, des usagers exaspérés

 

L’Association de défense de la gare d’Assier et de promotion du rail (ADGAPR) pointe «de nombreux dysfonctionnements ferroviaires sur la ligne Rodez-Brive : retards entraînant des ruptures de correspondances, suppression de trains, notamment le train de nuit pendant la semaine, fermetures de guichets ou de gares. Ces diverses péripéties exaspèrent les usagers devant ou étant obligés d’emprunter les trains de cette ligne.»

«La convention signée entre la SNCF et la région Occitanie prévoit que la gare de Gramat soit ouverte tous les jours, rappelle l’association dans un communiqué. A compter du 2 septembre 2017 la SNCF a voulu fermer la gare de Gramat tous les samedis, dimanches et jours fériés. Les usagers et l’ADGAPR ont dû faire le forcing pour garder cette gare ouverte tous les jours, en manifestant leur mécontentement, lors du rassemblement du 20 mai devant la gare, qui a réuni plus de 200 personnes. Grâce à la mobilisation des élus, usagers et cheminots, il a été obtenu le maintien de l’ouverture de la gare. Une nouvelle fois, la SNCF ne respecte pas ses engagements : la gare de Gramat sera fermée en fin d’année (les 23, 24, 25, 30, 31 décembre 2017 et 1er janvier 2018) par manque de personnel (l’agent en congé ne sera pas remplacé).»

L’association conteste ces fermetures, qui interviennent alors que cette période de fêtes draine un flux important d’usagers se déplaçant pour passer les fêtes en famille ou entre amis. «La gare doit obligatoirement être ouverte pour le service aux usagers (accueil, vente des billets, renseignements, réservations, etc.), pour le service de la sûreté des voyageurs et des trains», poursuit-elle. Elle invite les élus, usagers et cheminots à faire part de leur mécontentement, en envoyant un courrier au conseil régional d’Occitanie et/ou à la direction régionale SNCF de Toulouse.

La Dépêche du Midi

 

Pour rappel

 

Samedi 7 octobre 2017, après midi, à Gramat

À  l’assemblée générale d’Urgence ligne POLT du matin à Souillac une délégation de cinq responsables de la SNCF était présente, dont Jean Guédhira, directeur des lignes TET et Bernard Clarissou, directeur du projet de schémas directeurs des axes POLT et Paris Clermont-Ferrand, qui, seuls, se sont exprimés.

Dans le nombre M. Jacques Rascol, directeur régional mobilités Occitanie.

Qui peut dire pourquoi, dans l’après midi M. Jacques Rascol se rend à la gare de Gramat pour interpeler, sans se présenter, le guichetier, lui faisant savoir qu’il allait fermer nombre de guichets en raison de l’activité d’associations de défense du service public.

 

Auteur

Nom : celmar

Aller à la barre d’outils