Tous Ensemble Pour Les Gares

Association Citoyenne

Accueil » Après la fermeture de la gare de Gramat les deux week-ends de fin d’année, réponse de la Région à une interpellation

Après la fermeture de la gare de Gramat les deux week-ends de fin d’année, réponse de la Région à une interpellation

Catherine Larrive, élue de Concorès (46) et membre de TEPLG s’est fendue du message ci-dessous à la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

 

Objet : Convention SNCF

Message

Quelle confiance peut-on accorder à la SNCF pour la nouvelle convention avec notre Région quand on observe la désinvolture avec laquelle SNCF s’assied sur les engagements pris il y a quelques mois sur les conditions d’ouverture de la gare de GRAMAT ? Fermeture les deux week-ends de fête, c’est un véritable scandale pour ne pas dire un « casus belli ».

Les associations qui ont participé aux États Généraux de la Mobilité sont particulièrement déçues et se posent la question d’une réelle volonté de dialogue et de démocratie participative !

Que l’année nouvelle voit s’établir d’autres pratiques !!

 

Réponse de la Région

Madame,

Par courriel du 30 décembre 2017, vous attirez l‘attention de la Région sur la fermeture inopinée de la gare de Gramat les deux week-ends de fête.

La raison est le manque de personnels SNCF disponibles en particulier durant cette période où les absences sont plus fréquentes (congés ou maladie). Ainsi, l’agent qui assure la tenue du guichet habituellement n’a pu être remplacé.

Il va de soi que cette situation, si elle devait se généraliser, n’est pas acceptable puisque la SNCF n’a pas respecté les engagements contractuels de la convention actuelle.

La présence humaine est un sujet central de la nouvelle convention en cours de négociation.

Je vous prie de croire, Madame, à l’expression de mes salutations distinguées.

 

Un petit rappel concernant le samedi 7 octobre 2017 – (Y a-t-il une relation de cause à effet ?)

 

Samedi 7 octobre 2017 à Gramat

Le matin s’est déroulée l’assemblée générale d’Urgence ligne POLT à Souillac en présence d’une délégation de cinq responsables de la SNCF.

M. Jacques Rascol, directeur régional mobilités Occitanie en faisait partie.

L’après midi M. Jacques Rascol se rendait à la gare de Gramat pour interpeler, sans se présenter, le guichetier, lui faisant savoir qu’il allait fermer nombre de guichets en raison de l’activité d’associations de défense du service public.

 

Autre rappel :

Cette période de fin d’année a vu la suppression des deux trains de nuit le week-end de Noël, cette fois par manque de matériel

 

 

 

 

 

Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Formulaire « Contactez votre administration (copie) » posté le 30/12/2017 à 17:52:35.
> Depuis cette page.NomLARRIVE

Prénom

Catherine

Adresse

LD Beauregard

Commune

Concorès

Code postal

46310

Organisme

TEPLG, Conseil municipal

Téléphone

0565310566

Courriel

cath.larrive@orange.fr

Thématique

Territoire et environnement

Votre demande s’adresse

  • A la Présidente Carole Delga

Objet

Convention SNCF

Message

Quelle confiance peut-on accorder à la SNCF pour la nouvelle convention avec notre Région quand on observe la désinvolture avec laquelle SNCF s’assied sur les engagements pris il y a quelques mois sur les conditions d’ouverture de la gare de GRAMAT ? Fermeture les deux week-ends de fête, c’est un véritable scandale pour ne pas dire un « casus belli ».
> Les associations qui ont participé aux Etats Généraux de la Mobilité sont particulièrement décues et se posent la question d’une réelle volonté de dialogue et de démocratie participative !
> Que l’année nouvelle voit s’établir d’autres pratiques !!
> C.Larrive

 

Auteur

Nom : celmar

Aller à la barre d’outils